21 > 24 avr

Infos pratiques

20h00

à l'Eden

Tarifs

14€ / 9€ (abo)

 

Acheter vos places

Images

Vidéos



A travers un recueil d’Émile Verhaeren écrit en 1895, Les villes tentaculaires clame la ville fascinante et effrayante, ce monde citadin immense, chaotique et écrasant.

Près de 120 ans après sa publication, le texte visionnaire de Verhaeren est toujours d’une irrépressible actualité. Urbanisation galopante, développement fulgurant, temple de la débauche, la ville d’aujourd’hui comme celle d’hier fascine tout en suscitant la peur. Les vers émouvants et critiques de Verhaeren trouvent ici une seconde jeunesse grâce à une mise en scène résolument contemporaine de Jean-Michel Van den Eeyden mêlant projections vidéo signées Dirty Monitor, musique électronique et puissance d’un quatuor à cordes. Surplombant la ville dans un décor sans cesse métamorphosé, Nicolas Mispelaere, interroge cette hydre tentaculaire qui mange les terres mais nourrit aussi son homme. Un spectacle envoûtant où la poésie se clame en musique et se révèle en images hypnotiques…

 

Une proposition de L'Ancre en co-présentation avec l'Eden.

Mise en scène Jean-Michel Van den Eeyden | Conception & Interprétation Nicolas Mispelaere | Assistante à la mise en scène Anne-Cécile Massoni | Création musicale Margaret Hermant & Ludovic Romain  l Arrangements Benoit Leseure & quatuor à cordes l Quatuor Margaret Hermant et Benoit Leseure (violon),  Jean-Francois Durdu (alto), Marine Horbaczewski ou Léonor Palazzo (violoncelle) | Musique electro Ludovic Romain | Mapping vidéo Dirty Monitor | Régie générale et création lumières Christian François | Régie vidéo et lumières Arnaud Bogard | Spatialisation sonore et régie son Christine Verschorren. Production L’ANCRE (Charleroi).

Partenaire média